BIENVENUE SUR LE SITE DE LA CITÉ PLANTAGENÊT COMMUNE LIBRE DU VIEUX-MANS

SURVOL RÉTROACTIF

Photo de l'effondrement rue Saint–Flaceau en 1977

2012, sans aucun doute, 33ème année de bénévolat, pour la promotion du Vieux–Mans appelé aujourd'hui Cité Plantagenêt.

En effet le 11 janvier 1979, Gérard Legout maire président fondateur et son ami Serge Foulon président d'honneur co–fondateur, ambassadeur de la Commune Libre à Paris, aujourd'hui tous deux disparus, concrétisaient le regroupement de toutes les associations existantes dans la vieille ville, sous un label commun appelé « Commune Libre du Vieux–Mans », association dont le but est d'œuvrer pour la sauvegarde et la promotion du Vieux–Mans.

Photo d'un chantier de restauration

La Commune Libre du Vieux–Mans, issue de ce regroupement a passé le cap des 30 ans, ayant pris le relais du Centre d'Animation créé en 1975 par Philippe Noras et aidé par une équipe de nouveaux propriétaires–restaurateurs, les diverses animations de la Commune Libre durant tout ce temps ont permis de mettre en valeur les richesses architecturales de la vieille ville.

Pour ce faire remontons quelque peu le temps et pas question d'extraire certains éléments importants consacrés à l'environnement, aux prises de position contre le béton et la circulation.

En lisant les 46 numéros de l'Échotier, journal édité par la Commune Libre du Vieux–Mans, on découvre des petites merveilles sur la vie de cette association pas comme les autres. Avec ses joies, ses peines et ses problèmes car ce beau village sur cette colline représente quand même huit hectares inclus dans son enceinte gallo–romaine.

Depuis 30 ans le travail accompli par la Commune Libre du Vieux–Mans est considérable, souvenez-vous:

  • 1979« Foire aux curiosités et à la brocante » La Commune Libre organisait une première qui allait marquer le quartier du Vieux–Mans.
  • Affiche d'un concert organisé par la Commune Libre1982 — La Commune Libre s'investit dans le domaine musical et organise à l'Abbaye de l'Épau avec Bernard Thomas et son orchestre un concert ayant pour thème les Quatre Saisons de Vivaldi, le succès fut tel qu'il donna naissance au Festival d'Art Sacré de l'Abbaye, aujourd'hui organisé par le Conseil Général.
  • 1985« Montgolfières et voitures d'antan » où plus de 40 000 personnes ont répondu présent à l'exceptionnel programme de la fête, avec pour conclusion ce titre unamine de la presse « Ils ont envahi la Commune Libre ».
  • 1986« Plein feu musical sur le Vieux–Mans » Quand la nuit fut assez dense, un immense oiseau déploya ses ailes et survola inlassablement ce magnifique décor qu'est le Vieux–Mans, puis la musique résonna et ce fut magique : l'orchestration d'une symphonie de lumière et de musique, de poésie apaisante, éclatante, figea les quatre dizaines de milliers de spectateurs agglutinés le long du quai Ledru Rollin.

    Jamais les murs de la vieille ville, ses rives et ses demeures n'avaient reçu plus somptueuse parure, ce spectacle déchaîna les applaudissement d'enthousiasme de la foule, à cet instant la Commune Libre du Vieux–Mans venait d'atteindre tout ou partie de son but en faisant prendre conscience aux élus de la ville l'intérêt festif du Vieux–Mans.

  • Logo des Communes Libres de France1994 — Organisation des 4èmes États Généraux des Communes Libres de France, où les congressistes étaient venus du pays niçois, du Dauphiné, de Lorraine, du Poitou, du Limousin et de Paris bien sûr pour se retrouver au Mans, où ils entendaient perpétuer la tradition des États Généraux après les rencontres d'Antibes, de Perpignan et de Saint–Jean–en–Royan.

    Là encore c'est sur l'initiative de la Commune Libre du Vieux–Mans et de notre ami Gérard Legout que fut créée en 1999 l'Association des Communes Libres de France, avec une nouvelle fois, Gérard à la présidence jusqu'en 2009, cette fois–ci la Commune Libre du Vieux–Mans ouvrait ses murs à l'échelle nationale.

  • Photo des remparts du Vieux–Mans lors d'une Nocturne aux bougies2004 — 30ème « Nocturne aux bougies » Cette soirée aux bougies toujours organisée une semaine avant Noël est devenue au fil du temps incontournable, s'agissant d'honorer la capitale de la cire qu'était la ville du Mans du temps de monsieur de Hallai cirier du roi.
  • 2010 — 22ème édition « le Vieux–Mans au bout du pinceau » Peintres, associations et ateliers se sont retrouvés dans la vieille ville pour peindre sur le thème Vieux–Mans, de très belles peintures : huiles, aquarelles, pastels, acryliques… et autres techniques étaient réalisés dans le temps imparti entre 10h et 17h. Le jury après délibération annonçait les résultats dans la salle Scarron mise à notre disposition par la ville du Mans où de nombreux lots furent remis aux participants.

Photo d'un mariage célébré par la Commune Libre

Cet écrit sur toutes les activités de la Commune Libre du Vieux–Mans ne peut être que limitatif, par voie de conséquence n'oublions pas pêle–mêle : les soirées musicales à la cathédrale, à l'église du Pré, les nombreuses visites de personnalités ou de groupes extérieurs venus découvrir le Vieux–Mans. N'oublions pas non plus les baptêmes, les mariages dans le plus pur folklore de la Commune Libre, les expositions d'archéologie, de restauration du Vieux–Mans et notamment celle sur « la magie des automates et du jouet ancien » où l'organisation de l'association fut débordée par le nombre de visiteurs, plusieurs milliers sur deux jours et pour finir les diners concert avec invitation pour tous les habitants du Vieux–Mans.

Il va de soi que cette débauche d'activité et de festivités ne peut se faire qu'avec la participation d'une équipe soudée et surtout n'ayant aucun intérêt personnel à en tirer si ce n'est celui de réelles satisfactions et la fierté d'avoir œuvré pour le bien collectif au travers de la promotion de son vieux quartier. À cela il nous faut ajouter l'aide des collectivités locales ainsi que de nombreux sponsors, ne pouvant ici tous les citer, nous ne pouvons leur dire qu'un grand merci à tous.

2012 — Aujourd'hui la Commune Libre du Vieux–Mans continue son activité en réactualisant ces programmes, ainsi va la vie d'une association avec bien sûr des changements : des départs, de nouveaux arrivants tous emportés par l'enthousiasme de protéger l'esprit des vieilles pierres.

Pour terminer, le dernier merci ira vers les inconditionnels de l'association sous-nommés : Claudette Legout actuelle présidente elle aussi présente à la création de la Commune Libre du Vieux–Mans, Gérard Épinal vice–président, Jean–Pierre Cian maire et trésorier et tous les autres Jean–Luc, Henri, Ludovic, Jean–François etc., etc.

Texte - photos : Jean–Luc Chauvière / 2012

Contacter la Commune Libre

COMMUNE LIBRE DU VIEUX-MANS
10, rue Saint–Flaceau   72 000 LE MANS
Icone téléphone06 87 33 56 71  —  Formulaire de contact

Adhérer à l'association :
Imprimer le bulletin d'adhésion et le renvoyer avec la cotisation à l'adresse ci–dessus.

Icone de compteur Logo des Communes Libres de France

© Commune Libre du Vieux-Mans 2011

Association de loi 1901

10, rue Saint-Flaceau 72000 Le Mans

Graphismes : Jean-Luc Chauvière - Réalisation : Jean François Deschamps (e-attitude)